De la maladie à la guérison

titre sante

 

Selon l'OMS (organisation mondiale de la santé) :
« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité »

 

puceNotion de base :

La maladie peut être définie comme une altération des fonctions d'un organisme. Il s'agit d'un effet indésirable (pour ne pas dire négatif) qui est dû à une désharmonisation d'un système à un niveau quelconque (moléculaire, corporel, mental, émotionnel,...) de l'état physiologique ou morphologique considérés comme normal, équilibré ou harmonieux.

Il s'agit donc d'une mise en défaut de l'homéostasie (état d'un organisme qui maintient son équilibre physiologique interne malgré les contraintes extérieures, comme par exemple la température interne du corps qui se maintient à environ 37°C).

La maladie n'est donc qu'un déséquilibre de l'organisme et
la guérison tend à rétablir cet équilibre pour se diriger vers la Santé.

Dans le « langage des oiseaux », la « mal à dit » peut signifier aussi bien « le mal qui dit » ou le « mal à dire ». Pour faire simple, écoutez ce que votre corps essaye de vous dire, où dites ce que vous avez au fond de vous, « Ecoutez-vous ! »

Très souvent les maux remplacent les mots !

La guérison complète ne pourra venir que lorsque vous vous serez écouté, un joli travail d'introspection :)

"Attendre d'être malade pour se soigner, c'est comme attendre d'avoir soif pour creuser un puit"
Nei Jing

 

puceD'où vient la maladie ?

Ce qu'il faut bien comprendre c'est que c'est VOUS qui avez généré cette maladie, pour une raison bien précise. C'est parfois dur à entendre car on ne voit pas, rationnellement parlant, pourquoi nous irions nous faire volontairement du « mal »... et la question est bien là, c'est qu'il ne s'agit pas d'un « mal » mais bel et bien d'une opportunité d'évolution. N'oubliez pas que le mental n'est pas le seul constituant de votre Être.

Cette notion a été abordée de nombreuses fois dans la littérature et je vous conseillerais de vous orienter vers la lecture de Thierry Janssen, ou Guy Corneau par exemple.

Nous cherchons quasiment toujours les causes de la maladie, mais que très rarement comment et pourquoi ces causes sont apparues. C'est pourtant là, la raison profonde de sa manifestation, la signification de son apparition, le sens de son existence ! Car après tout, la maladie est une manifestation de la santé.

 

puceComment l'écouter ?

Beaucoup pense qu'il s'agit de comprendre le processus pour que la maladie s'en aille. C'est en fait beaucoup plus profond que cela, il faut également intégrer le changement.

La maladie est généralement l'aboutissement dans le physique, une matérialisation en quelque sorte qui a mis parfois des années à se générer.

Vous pouvez comprendre les choses mais ne pas changer votre comportement pour autant, donc c'est que vous ne l'avez pas intégré... et la maladie continue de vous le rappeler, gentille quand même non ?

Une fois intégrée, laissez le temps à votre corps de s'adapter à ce nouveau fonctionnement que vous avez mis en place. Avec la disparition de la maladie vous constaterez aussi des changements dans votre vie, une meilleure écoute, des comportements mieux adaptés aux situations qui se présentent, ... ...

La guérison est donc l'aboutissement d'un processus logique d'évolution
vers une meilleure compréhension de nous-mêmes pour un retour à l'équilibre.

"Si quelqu'un désir la santé il faut d'abord lui demander s'il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement il lui est possible de l'obtenir".
Hippocrate.

 

puceLes composantes de la guérison

Ce processus implique une interaction entre différents éléments dont voici les composantes :
sante
Quand on observe l'ensemble des interactions possibles on se rend compte à quel point il peut être difficile de retrouver l'équilibre.

Bien entendu il s'agit d'un schéma théorique et général, mais dans l'ensemble tout processus de « guérison » induit ces interactions (sachant également que le thérapeute peut être le malade qui s'auto-soigne)

*Je ne parlerais ni de patient, ni de client mais d'actient (patient qui agit), terme récemment utilisé qui commence à se démocratiser du fait de l'évolution des patients à se renseigner par eux-mêmes et à poser de plus en plus de questions au thérapeute. Et il s'agit bien là d'un partenariat entre les deux. L'actient est bien actif de sa maladie, de sa guérison, des choix qui l'ont amené ici et des choix qu'il va faire pour évoluer...


1- L'approche de la personne vis-à-vis d'elle même

2- L'approche de la personne vis-à-vis de la maladie

3- L'approche de la personne vis-à-vis du thérapeute

4- L'approche de la personne vis-à-vis de la méthode thérapeutique

 

5- L'approche du thérapeute vis-à-vis de la maladie

6- L'approche du thérapeute vis-à-vis de la personne

7- L'approche du thérapeute vis-à-vis de sa méthode thérapeutique

 

8- L'environnement

 

On ne peut avoir que difficilement le temps, les moyens, les opportunités, de travailler sur l'ensemble de ces approches. Le principal est d'en avoir conscience et de faire le mieux possible pour Soi. Osez avoir confiance en vous, osez regarder les choses différemment, osez briser les frontières de vos propres croyances et de vos propres limites... Soyez Cohérent.

 

conclusion sante